Accueil Formation Les formations en alternance

Les formations en alternance

Vous êtes à la recherche d’un nouveau départ ? Une formation en alternance est peut-être la solution pour vous ! Vous avez peut-être déjà commencé votre carrière et vous vous rendez compte que vous voulez en changer. Faire une alternance en France est un excellent moyen de financer une partie de vos études en France et de faciliter aussi votre insertion professionnelle.

Lire également : Duolingo : application gratuite pour l’apprentissage des langues

Où commencer

Le processus exact de candidature diffère selon les écoles, mais le processus commun comporte généralement les étapes suivantes :

Trouvez la formation en alternance qui vous convient : certaines écoles et universités proposent de nombreux programmes en alternance, vous pouvez en trouver sur formaposte-sudest.fr.

A lire également : Quel est le rôle d'un cadre ?

Trouvez votre employeur pour la formation professionnelle : une fois que vous êtes accepté dans la formation, l’école vous remet un contrat d’apprentissage. Il s’agit du contrat tripartite qui doit également être signé par vous-même et votre futur employeur.

Une fois le contrat signé par toutes les parties, l’école et l’employeur finalisent votre inscription au cours.

Les contrats de travail spécifiques à la formation en alternance

Deux types de contrats de travail s’appliquent aux apprentissages français : le contrat d’alternance et le contrat de professionnalisation.

Ils associent tous deux une formation théorique dans un établissement d’enseignement et une formation pratique en entreprise. Mais le contrat d’apprentissage est un contrat de formation initiale, alors que le contrat de professionnalisation est un contrat de formation continue. Les types et la durée des contrats diffèrent. De même, l’âge d’ouverture des droits et la rémunération ne sont pas les mêmes.

Comment trouver une alternance en France : les points essentiels à retenir

Avantages :

  • Une intégration plus facile sur le marché du travail français grâce à un diplôme français.
  • Études partiellement financées par l’employeur (variable selon les employeurs) en plus du salaire mensuel
  • Un visa étudiant est plus facile à obtenir qu’un visa de travail français pour les étudiants étrangers.
  • Une fois le diplôme français obtenu, vous pouvez demander le permis de chômage, valable 12 mois, le temps de trouver un emploi.

Inconvénients :

  • L’emploi du temps est chargé entre les études et le travail. Les 5 semaines de vacances annuelles sont souvent occupées par des projets d’études.
  • La plupart des préfectures demandent l’autorisation de travail à la DIRECCTE, ce qui est une démarche supplémentaire que seul l’employeur peut faire (c’est la même démarche que pour le titulaire d’un visa de travail).
  • Souvent une formation de deux ans, ce qui peut être long pour certaines personnes, compte tenu de la baisse de revenus.

ARTICLES LIÉS