Accueil Emploi La chasse de tête : une méthode plus que nécessaire pour trouver le candidat et recruter dans l’énergie

La chasse de tête : une méthode plus que nécessaire pour trouver le candidat et recruter dans l’énergie

La vague de grand départs ne s’est pas estompée, loin de là. Depuis la fin du confinement, certains secteurs subissent de plein fouet cette mutation du marché du travail. Le marché s’oriente du côté des candidats, qui regardent de plus en plus vers quel projet ils vont s’engager.

La marque employeur : un déficit difficile à combler

Une solution existe : le développement d’une marque employeur précise et identifiée. Mais pour cela, il convient de définir la stratégie de l’entreprise, de manière claire et non ambiguë. Cet aspect du recrutement est un outil marketing et de communication qui peut s’avérer utilise et pratique pour générer des candidatures.

A lire aussi : Comment utiliser les résultats d'un bilan de compétences en ligne pour trouver un nouvel emploi ?

Le difficile métier que celui de recruteur aujourd’hui

Mais les sociétés ont beau se mettre à jour en terme de marque employeur, il n’en reste pas moins que recevoir des candidats ne permet pas de combler les pénuries surtout sur les postes à forte expertise ou expérience.

Aussi, Trajektoire[s], notre cabinet de recrutement dans l’énergie, nous cherchons des profils en approche directe pour nos clients.

Lire également : Peut-on vraiment abandonner son métier quand on est cadre ?

Cette approche permet de cumuler plusieurs avantages :

  • Un ciblage précis en fonction des attendus du poste.

Ce point est important. La réception seule de CV nécessite un temps très long, voire chronophage lors du tri des candidatures. Ici, on part du postulat inverse : on recherche un profil en fonction des critères de l’employeur.

  • Un accès très large aux profils sur le marché

Ce type de méthode permet d’accéder à un panel de profils plus large qu’une simple réception de CV. Un bon chasseur dispose d’outils suffisamment pertinents pour les détecter avec précision.

  • Une rapidité de recherche incontestable

Une fois l’offre posée, on attend. Ici, non. On va chercher directement les profils. Les retours de profils proposés auprès des clients employeurs sont donc beaucoup plus rapides et efficaces.

Au final, aujourd’hui ce sont plus de 91 % des profils qui sont recrutés par approche directe et en chasse de tête chez Trajektoires et seulement 9 sur CV reçus suite à la réponse à une offre d’emploi.

Quels types de métier sont impactés aujourd’hui ?

La réponse est simple : tous, sans exception. On entend souvent les médias nous parler de pénurie de recrutement impactant les métiers à forte pénibilité (station debout, port de charges, horaires décalés). Les secteurs concernés et cités sont toujours les mêmes : tourisme, restauration, bâtiment, industrie, transports… Pourtant, tous les secteurs et tous les métiers sont concernés.

Les métiers de bureau ou de cadres sont très impactés également par le manque de candidats. Pourtant, le vivier existe.

Les clefs pour un recrutement réussi

Contacter un candidat en direct n’est pas une démarche naturelle. Depuis longtemps, on est resté dans ce prisme du dépôt d’annonce pensant que c’est au candidat de faire l’effort de postuler car c’est l’employeur qui paye.

Mais le monde évolue. Notre métier consiste à vendre les qualités, la marque, la force de notre client-employeur. C’est à ce prix que l’on attire aujourd’hui les meilleurs, de façon pérenne.

ARTICLES LIÉS