Accueil Actu Comment la dynamique d’un groupe peut-elle conduire à la cohésion ?

Comment la dynamique d’un groupe peut-elle conduire à la cohésion ?

À l’évidence, une équipe dynamique est une équipe performante, qui obtient de résultats remarquables. Cependant, la cohésion est une conséquence d’un groupe uni et soudé, axé sur la poursuite d’un objectif commun. Une équipe cohésive qui saura résister au conflit relationnel dépend en partie d’un bon manager. Comment une équipe dynamique peut amener à la cohésion ?

La dynamique d’une équipe : l’essentiel à savoir

La dynamique d’une équipe englobe l’ensemble des interactions entre membres qui se développent dans le cadre d’une activité. Et ce, au sein de ladite équipe en fonction du leadership exercé. Sans oublier aussi les phénomènes d’influences de part et d’autre qui les franchissent. Elle a un impact sur sa cohésion et ses manières de prendre des décisions.

A voir aussi : Quelles sont les spécificités d’un contrat de mission ?

Par ailleurs, étant leader, vous devez dès le départ définir les rôles et responsabilités de votre groupe de façon claire. Mieux, vous devez spécifier l’objectif à atteindre à chaque membre. L’atteinte de ces objectifs individuels fera avancer le groupe. Pour y parvenir, le leader se doit de communiquer en interne et savoir gérer les conflits pour un bon fonctionnement. Ainsi, la responsabilisation incitera chaque membre à s’investir complètement pour une cohésion.

Cohésion : l’élément clé à la réussite d’une équipe

Lorsque les membres d’une équipe parlent un même langage, sont solidaires en vue d’atteindre un objectif commun, on parle : d’une cohésion. En effet, cette cohésion s’accompagne d’une attirance des membres les uns aux autres. Ainsi, les membres auront le sentiment d’appartenance au groupe et pourront donner le meilleur d’eux au travail.

A lire aussi : Les formations incontournables pour les métiers d'avenir

Par ailleurs, si étymologiquement la cohésion signifie rester ensemble, alors une équipe cohésive : enchaînera les succès et exploits et résistera aisément aux échecs. Cependant, une bonne cohésion implique la présence d’un bon chef d’équipe qui a une vision. On distingue deux types de cohésions d’équipe savoir la cohésion opératoire et sociale.

La cohésion opératoire est celle qui se rapporte à l’exécution des tâches, à la technicité liée au travail. Tandis que la cohésion sociale est liée aux liens, aux relations qu’entretiennent les membres entre eux. L’aspect affectif qui conduit au bien-être et des besoins personnels des membres est important. Parce que, quand ces besoins sont comblés, la cohésion sociale amène chaque individu à s’investir totalement pour l’objectif commun. Conséquence, on aboutit à une performance collective et par ricochet une équipe dynamique.

Rôle du leader ou du manager pour un groupe cohésif

Un bon leader est celui qui sait conduire son équipe vers un but commun, vers la réussite. Cela dit, un leader doit savoir manager ses éléments pour qu’ils cultivent la tendance à rester unis et soudés. Ainsi, en poursuivant le but, la performance s’améliore. Pour qu’un groupe reste cohésif, il faut que le leader fasse recours à des styles de management différents.

Ceux-ci peuvent être axés sur la participation. Comme il peut préférer un style directif ou explicatif selon le cas que composent les membres du groupe. Il n’est pas sans savoir que chaque membre est différent et qu’il ne faut appliquer une même approche. C’est au leader de savoir quelle approche managériale adopter pour garder son groupe cohésif.

Il faut retenir que c’est au leader de savoir : inciter les éléments de son groupe à faire siens les objectifs. Et ceci passe par la satisfaction de leur besoin pour les motiver au travail.

ARTICLES LIÉS