Accueil Emploi Les métiers de la conduite qui recrutent en 2022

Les métiers de la conduite qui recrutent en 2022

Les métiers du transport offrent de nombreuses opportunités d’emploi dans différentes branches avec plus de 540 000 postes à pourvoir en 2022. Vous aimez conduire et souhaitez exercer une profession qui vous permet d’être au volant la plupart du temps. ? Voici les métiers de la conduite qui recrutent en 2022.

Chauffeur VTC

Le conducteur de VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) transporte des personnes en ville. Son tarif varie en fonction de la distance ou de la difficulté du trajet effectué. Les chauffeurs de VTC ne sont pas autorisés à récupérer des clients sur la voie publique comme les taxis. Ils se déplacent seulement sur réservation, généralement effectuée sur des plateformes en ligne ou applications mobiles. Pour exercer cette profession réglementée, il est nécessaire de passer le code de la route avec la poste.

A lire en complément : Maman à temps plein cherche travail : où et comment trouver un emploi ?

Outre cela, le candidat doit avoir une carte professionnelle. Pour l’obtenir, vous devez réviser le code pour être titulaire d’un permis B et attendre d’avoir 3 ans d’expérience au moins. En outre, vous devez avoir une attestation d’aptitude physique du préfet et un casier judiciaire vierge.

Chauffeur de taxi

Plus encadrée que le métier précédent, la profession de chauffeur de taxi requiert à peu près les mêmes qualités que ce dernier. Votre mission consiste à récupérer vos clients à leur domicile, dans les gares ou aéroports. Il est également possible que vous alliez les chercher dans tout autre endroit pour les transporter d’un point A à un point B.

A découvrir également : Comment faire pour modifier mon CV ?

Il faut savoir que le Certificat de Capacité Professionnelle de Conducteur de Taxi (CCPCT) est incontournable pour l’exercice du métier de chauffeur de taxi. Il s’obtient suite à une formation théorique et à la réussite à un examen. Pour vous présenter à ce test, vous devrez répondre à plusieurs critères. En effet, il faut être titulaire d’un permis de conduire ayant au moins 3 ans d’ancienneté et avoir un certificat médical d’aptitude à l’exercice du métier. Pour finir, vous devez être titulaire d’un diplôme de secourisme.

D’une part, l’épreuve comprend une partie théorique (jusqu’à 40 questions sous forme de QCM). D’autre part, il y a une partie pratique qui est un test de conduite en compagnie d’un faux client.

Ambulancier

La mission d’un ambulancier consiste à transporter des personnes malades ou blessées pour les déposer dans un établissement hospitalier. Il veille au confort et à la sécurité du passager durant toute la durée du trajet. L’ambulancier prodigue également des soins si nécessaire selon l’état de santé du patient qu’il a à sa charge en charge. Il peut arriver qu’il soit confronté à des situations d’urgence où chaque seconde compte. Il est donc important que l’ambulancier fasse preuve de réactivité, de vigilance et d’une bonne dose de sang-froid face aux situations stressantes.

Pour exercer ce métier, il faut suivre trois mois de formation afin d’obtenir le DEA (diplôme d’État d’ambulancier). Pour accéder à ladite formation, les candidats doivent être titulaires d’un permis ayant au moins 3 ans d’ancienneté.

Conducteur poids lourd

Le conducteur poids lourd parcourt des distances plus ou moins longues pour pouvoir livrer ses clients en temps et en heure. Il est courant de voir le chauffeur participer au chargement ainsi qu’au déchargement de son camion.

Il contrôle également les marchandises et prend les précautions nécessaires pour s’assurer qu’elles ne seront pas détériorées ou cassées durant le transport. Lors des longs trajets, son camion devient plus qu’un simple outil de travail, mais également sa seconde maison.

À noter que le métier de chauffeur poids lourd est accessible aux candidats non diplômés. Par ailleurs, certaines formations comme le CAP Conducteur livreur de marchandises facilitent l’accès à la profession. En dehors du permis C, le candidat doit être titulaire de la FIMO (Formation Initiale Minimum Obligatoire). Enfin, vous devez vous assurer que vous êtes en mesure de faire plusieurs heures de conduite tout en étant concentré.

ARTICLES LIÉS